logo
le 26 Octobre 2007

Aliments Santé en France

Les Français ont consacré 139 euros eux produits Santé en 2006, soit une augmentation de 7 euros, selon une étude de TNS Worldpanel. L’offre Minceur est en tête du marché avec 2/3 des dépenses, mais les plus fortes progressions sont à mettre sur le compte des produits à promesses spécifiques – anti-cholestérol, transit, etc.

le 22 Octobre 2007

Les Français et le sucre

Les Français consomment 27 kg de sucre par personne et par an, consommation stable depuis 30 ans. Cependant, le mode de consommation a bien changé, le sucre de bouche ne représentant plus que 20 % de la consommation (contre 40 à 50 % dans les années 70). La part incluse dans les produits manufacturés a augmenté d'autant.

Demain, il faudra compter avec la part dédiée au bio-éthanol, un des rares carburants qui semble répondre aux critères de développement durable.

le 22 Octobre 2007

La part des MDD a atteint 33,7 % en volume en 2006, soit une hausse de 1,4 % selon la PLMA, représentant 54,3 ù des surgelés (+4,4 %), 46,2 % du traiteur (+4,4 %), 44,2 % du frais (+3,8 %) et 41,8 % de l’épicerie salée (+3,2%).La Suisse est le pays où les MDD sont les plus performantes (53 % en volume), devant le Royaume-Uni (43 %), la Belgique (42 %), l’Allemagne (39 %) et l’Espagne (35 %).

le 22 Octobre 2007

Les Français et les fruits et légumes

L’enquête menée par le CREDOC tente d’expliquer la désaffection  des Français pour les fruits et légumes. Depuis 1968, les achats n’ont cessé de diminuer : 100 euros de moins à chaque génération ! Les Français nés entre 1927 et 1936 dépensent 350 euros par an aujourd’hui pour acheter des fruits et légumes frais, tandis que ceux qui sont nés entre 1977 et 1986 n’en dépensent que 70 !
Le prix semble être le 1e frein, les consommateurs affirment qu’ils coûtent de plus en plus cher – Selon l’Insee, les prix ont augmenté de 6,1 % pour les légumes et de 2,4 % pour les fruits entre 2006 et 2007. Mais cela n’explique pas tout : la 2e raison invoquée est la récolte personnelle – du potager et du verger.
Reste en moyenne 14 % des personnes interrogées qui les trouvent difficiles à conserver, 10 % qui ne pensent même pas à en acheter, 9 % qui n’aiment pas ça et craignent les produits toxiques. De plus, les raisons d’achat invoquées sont plus Santé que Plaisir. Ainsi, pour 40,4 % des personnes interrogées, il est important d’en manger, 33 % aiment vraiment ça, 16,5 % les pensent pleins de vitamines, 4 % les trouvent appétissants.

le 18 Octobre 2007

Reconnaissance officielle pour le NUTRIOSE®

L’AFSSA  ou ’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments vient de reconnaître les propriétés « fibre » du NUTRIOSE®.

Jusque là, Roquette pouvait démontrer scientifiquement à ses clients que le NUTRIOSE® était une fibre soluble.  Au-delà de cette justification, Roquette a souhaité la reconnaissance de l’AFSSA, agence officielle indépendante, réputée internationalement pour la qualité de ses avis et la sévérité de ses jugements.

Par un avis du 30 juillet dernier, l’AFSSA reconnait le NUTRIOSE® en tant que fibre alimentaire soluble. Cela permet aux utilisateurs de NUTRIOSE® de revendiquer clairement sur leurs produits les allégations nutritionnelles : « source de fibres » si la teneur en NUTRIOSE® est supérieure ou égale à 3g pour 100g d’aliment ou  « riche en fibres » si la teneur est supérieure ou égale à 6g pour 100g.

Cette reconnaissance renforce également l’image internationale du NUTRIOSE® et de fait, pour Roquette, l’image d’une entreprise sérieuse auprès des utilisateurs d’ingrédients les plus exigeants.

L’AFSSA, en quelques mots :
C’est un établissement public indépendant de veille, d’alerte, d’expertise et de recherche sur les risques sanitaires et nutritionnels des aliments destinés à l’homme et aux animaux.
- L’agence contribue à la protection et à l’amélioration de la santé publique, travaille pour le Ministère de la santé Française.
- Elle fait également partie du réseau des agences officielles de sécurité européenne.

Le NUTRIOSE® :
Le NUTRIOSE® est une gamme de fibres solubles obtenues à partir de céréales (blé ou mais). L’exceptionnelle tolérance digestive et le goût neutre du NUTRIOSE® permettent un enrichissement optimal en fibre sans compromettre le goût du produit fini. Le NUTRIOSE® est également utilisé pour réduire les sucres ou les matières grasses. De plus, des études ont montré que cet ingrédient alimentaire entraîne une élévation très faible de la glycémie, contribue à la santé du colon, a un impact positif sur la satiété et dans la formulation de produits alimentaires à énergie longue durée.
D’un point de vue technologique, le NUTRIOSE® est doté d’une stabilité remarquable. Les propriétés du NUTRIOSE® restent  inchangées à des températures élevées et en milieu acide. De plus, la teneur en fibre du NUTRIOSE® reste stable tout au long de la durée de vie des  produits finis. Le NUTRIOSE® se caractérise aussi par sa solubilité qui  facilite son incorporation lors de la fabrication des produits. Le Nutriose est utilisé dans une large gamme de denrées alimentaires, notamment boissons, potages, biscuits, pain, confiserie, produits laitiers, plats cuisinés… . EMILY.LAUWAERT@roquette.com

www.nutriose.com

le 05 Octobre 2007

BeneoTMHSI Ultra, une version évoluée de son célèbre produit HSI (Highly Soluble Inulin).

Le BeneoTMHSI actuel combine les excellentes propriétés de substitution au sucre présentées par l’oligofructose aux effets de texture offerts par l’inuline. L’ingrédient permet aux producteurs d’apposer des allégations de faible teneur en matière grasse et en calories ainsi que d’offrir aux consommateurs d’autres bénéfices fonctionnels. BeneoTMHSI Ultra a des caractéristiques similaires et contient moins de sucre. C'est donc une ‘Inuline Hautement Soluble et à Faible Teneur en Sucre' (Low Sugar High Soluble Inulin). En effet, alors que le BeneoTMHSI 'classique' contient moins de 14% de sucre (glucose+fructose+sucrose), le nouveau BeneoTMHSI Ultra en contient moins de 4% ! Celine.Payen@a-arnaud.fr

le 05 Octobre 2007

L’expertise Rousselot appliquée à un nouvel ingrédient et une recette innovante.

Le leader de la gélatine présente Rousselot® ACPE, un nouveau gélifiant pour la fabrication d’un marshmallow acide, pour lequel un brevet a été déposé.

Développé par son laboratoire d’applications, Rousselot présentera au FIE de Londres un nouveau système gélifiant, Rousselot® ACPE, permettant la fabrication de marshmallow acides stables. Apportant une texture et un goût encore inexplorés, cette nouvelle confiserie permet de répondre à la demande continue de l’industrie pour des produits innovants. Un brevet a été déposé pour ce marshmallow acide et son procédé de fabrication.

Combinant l’expertise technique de Rousselot avec sa connaissance du marché, ce procédé «Marshmallow Acide» résout le problème posé jusqu’alors par la stabilisation de ce type de confiseries aérées. Rousselot® ACPE constitue le support naturel nécessaire pour une libération d’arômes optimale et une texture en bouche inédite. Rebecca.Benouaich@Rousselot.com

le 05 Octobre 2007

CNI lance le premier texturant nutritionnel : EQUACIA™

CNI annonce le lancement sur le marché d’EQUACIA™, une association de fibres d’acacia et de fibres de blé.
Dernier-né de la gamme de produits nutritionnels de CNI et issu d’un procédé innovant déposé, EQUACIA™ apporte à la fois des propriétés technologiques (remplacement de matières grasses, amélioration de la sensation en bouche, propriétés épaississantes & stabilisantes, rétention d’eau) et enrichit de deux différents types de fibres. Les fibres solubles ont un effet prébiotique et les fibres insolubles un effet mécanique sur le transit.
EQUACIA™ développe sa viscosité immédiatement après dissolution. Il n’est affecté ni par le pH, ni par les traitements thermiques et sa viscosité perdure après chauffage. EQUACIA™ est particulièrement adapté aux applications en panification, crèmes glacées, mayonnaises, sauces, confiseries et est adapté à tous les process.  www.cniworld.com

 

 

            CNI - We add nothing to nature but innovation!™

 

le 05 Octobre 2007

NeOpuntia® améliore les paramètres lipides sanguins

"La prise de NeOpuntia® améliore les paramètres de lipides sanguins, qui sont considérés comme des facteurs de risques pour le Syndrome Métabolique (Syndrome X)"
*Advances in Therapy® (The International Journal of Drug, Devices & Diagnostic Research) September/October 2007 Issue
 
Les résultats de la dernière étude clinique conduite sur NeOpuntia®, fibre de cactus 100% naturelle, seront publiés dans la revue internationale Advances in Therapy®.
Cette étude clinique montre l'effet positif de NeOpuntia® sur l'équilibre des paramètres de lipides sanguins, qui sont généralement associés au diagnostic du Syndrome Métabolique. www.NeOpuntia.com info@bioserae.com

le 05 Octobre 2007

Produits de la mer & Santé

« Produits de la mer & Santé » - Conférence organisée par ID Mer, le jeudi 25 octobre à Lorient :
En quoi les produits de la mer sont-ils des aliments santé spécifiques – Dr Patrick Allaume,
Le rôle physiologique des éthers lipides marins – Pr Alain Legrand,
Intérêt des oméga 3 marins dans la préventiion du diabète de type II. contact@idmer.com

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin