logo
le 16 Avril 2008

L’AMPET® : l’innovation au rayon appertisé !

Spécialiste des emballages plastiques thermoformés pour l’alimentaire, Faerch Plast présente l’AMPET®, un nouveau matériau plastique destiné aux produits appertisés, qui vient se substituer au métal ou au verre. Pratique, il s’adapte à tous types de produits et offre de grandes possibilités d’innovations. Côté pratique, les barquettes réalisées en AMPET®, sont parfaitement adaptées à la cuisson au four traditionnel et au four à micro-ondes. Les barquettes sont operculables, supportent des températures allant de - 40 °C à + 220°C et sont disponibles dans de nombreux coloris.

 

Les Packagings portionnables

On recense, aujourd’hui en Europe, plus de 80 millions de célibataires. Soit l’équivalent de la population d’un pays comme l’Allemagne.

Afin  d’adapter ses produits au marché, Faerch Plast propose des barquettes présentant 4 compartiments sécables, pour des produits à conservation longue durée.
Chacun de ces compartiments contient une portion individuelle pouvant être consommée indépendamment des autres, préservant ainsi la fraîcheur des aliments restants. Ce packaging portionnable s’adapte facilement à toutes les lignes de fabrication. De plus, tous les formats sont envisageables : Faerch Plast développe plus de 100 modèles uniques chaque année.

La Barquette « Passoire »

Grâce à un système de passoire intégré à la conserve, le produit peut être égoutté avant utilisation. Il suffit pour cela de faire pivoter la barquette « passoire » et de la bloquer.
Idéal pour des denrées nécessitant une conservation dans un liquide telles que : les cornichons, le maïs ou les tomates confites, ce packaging offre également un design esthétique. Un couvercle en APET transparent permet au consommateur d’en apprécier le contenu.

 

sju@faerchplast.dk

le 03 Avril 2008

Les Français face aux messages nutritionnels

Selon une étude réalisée pour l'INPES, les messages sanitaires insérés dans les publicités alimentaires sont perçus et incitent 15 % des Français à reconsidérer leurs habitudes.

Le message "Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour" est le mieux mémorisé (56 % des adultes et 61 % des enfants). Vient ensuite le message "Evitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé", reconnu par 38 % des 15 ans et plus et par 59 % des 8-14 ans.

Globalement, la perception des Français est positive : 91 % des plus de 15 ans jugent les messages utiles, 88 % crédibles et  76 % efficaces. Côté enfant, 96 % les considèrent faciles à comprendre et 86 % qu'ils s'adressent à des enfants comme eux.

Quant à l'impact sur le comportement alimentaire, il est encourageant !

Parmi les adultes, 15 % déclarent avoir changé leurs habitudes et 17 % leurs réflexes d'achat.

Reste à améliorer la taille des messages peu lisibles des Seniors, et l'absence de corrélation entre le message et le produit, source de confusions. (équilibres / numéro 36 / mars 2008)

le 03 Avril 2008

Nouveau Premix Nutritionnel

LIMAGRAIN CEREALES INGREDIENTS propose un nouveau prémix nutritionnel, Dafa Essentiel, composé de farine de blé, de farine de germe de maïs stabilisé, de graines de quinoa, de farine de germe de blé stabilisé, de graines de lin jaune, de levain, de graines de soja concassées toastées, de graine de sésame. Il ne vous reste plus qu’à ajouter 60 % de farine, la levure, l’eau et 1,3 % de sel seulement, pour obtenir un pain délicieux.
Par ailleurs, ils proposent également 2 nouveaux améliorants « Clean Label » – Dafa Fresh Soft Viennois, Dafa Fresh soft pain de mie, qui sont spécialement destinés à l’industrie du sandwich. Ils sont composé de gluten de blé, de farine de blé, de farine de blé malté, d’agents désactivés et d’enzymes, sans additif et garantissent la souplesse du pain pendant da durée de vie tout en utilisant des températures réfrigérées pour sa conservation.
Anne.lionnet@limagrain.com

le 31 Mars 2008

Commerce équitable

Un Français sur 4 a déjà acheté un produit issu du commerce équitable. C'est 1,6 million* de foyers supplémentaires acquis à la cause entre 2005 et 2007.

Si ce sont les ménages les plus aisés qui achètent volontiers café, chocolat, cosmétiques ou vêtements, en revanche, les ménages les plus modestes ne sont pas en reste et dépensent 15 € (contre 17 € pour les plus aisés), pour 4 prouits en moyenne annuellement.

*Enquête TNS Worldpanel 2007 pour Max Havelaar.

le 31 Mars 2008

Les chiffres du secteur Traiteur

Le marché des produits Traiteur frais est un des secteur les plus dynamique de l'agroalimentaire français qui a progressé en 5 ans de près de 20 %.

Les ventes de produits Traiteur ont progressé de + 8 % en 2006 en volume et de 5 % en valeur (3,1 milliards €). Les 10 premières entreprises représentent 56 % du chiffre d'affaires du secteur, dont 84 % des ventes sont réalisées en GMS, 16 % en RHF.

Les salades er les plats cuisinés représentent à eux deux 42 % des volumes.

(source : Goût du jour N°5 - mrs 2008)

 

le 25 Mars 2008

Augmentation de la demande en prébiotiques de la part de l’industrie alimentaire pour répondre à une demande exponentielle des consommateurs

Alors que l’année 2008 est déjà bien entamée, BENEO-Orafti enregistre le succès croissant rencontré par la santé du système digestif auprès de l’industrie alimentaire et des boissons. Cette catégorie s’est élevée au premier plan du marché des aliments fonctionnels et représentait l’année dernière 68% des ventes d’aliments fonctionnels approuvés en Europe et 64% au Japon. (Source: AC Nielsen supermarket scanning)

Ces chiffres inattendus montrent clairement que le marché des produits ciblant la santé du système digestif continue de croître.

Et, Peu importe le prix !
Tendance numéro Un du Top dix des tendances 2008 établi par Mellentin, la demande en produits pour la santé du système digestif ne montre aucun signe de ralentissement. Malgré une augmentation des prix généralisée dans toute l’industrie (due aux hausses des coûts de l’énergie ainsi que des matières premières) au cours de la seconde moitié de 2007, BENEO-Orafti a été encouragé par la demande et l’intérêt croissant des industriels pour les prébiotiques. info@BENEO-Orafti.com

le 25 Mars 2008

Création de l’observatoire de la qualité de l’alimentation - OQALI

Mis en place en février dernier dans le cadre des recommandations du Conseil National de l’Alimentation et repris dans le Programme National Nutrition Santé 2006-2010 (PNNS2), il va scruter la qualité dans nos assiettes et a pour mission de suivre l’évolution des prix en fonction des évolutions nutritionnelles et des gammes de produits lancés sur le marché. L’enjeu, de taille, consiste à recenser l’ensemble des initiatives industrielles qui tendent à  améliorer la qualité nutritionnelle des produits. Coordonné par l’Afssa et l’Inra, cet observatoire regroupera une base pouvant accueillir toutes les données recueillies par les scientifiques et les organisations partenaires.
Selon Pierre Combris, directeur de recherche du laboratoire en alimentation et sciences sociales à l’INRA d’Ivry-Sur-Seine (Val-de-Marne) et coordinateur - « Le rôle de l’Observatoire est de suivre ce qui arrive sur le marché, d’observer les caractéristiques d’étiquetage, des recommandations, les informations et les conseils consommateurs formulés sur les emballages ».
Il a également pour mission de suivre l’évolution des prix en fonction des évolutions nutritionnelles et des gammes de produits lancés sur le marché.
Enfin, il aura un rôle de vérification de la tenue de certains des engagements, comme l’évolution des compositions nutritionnelles.
http://www.inra.fr/presse/mise_en_place_de_l_observatoire_de_la_qualite_de_l_alimentation

le 14 Mars 2008

Les Français et le sommeil

17 % des Français de 25 à 45 ans manque de sommeil et dorment moins de 7 h par nuit. 12 % souffrent d'insomnie.

L'enquête qui a été réalisée par BVA en décembre 2007 sur un échantillon de personnes de 25 à 45 ans, montre que 17 % des personnes interrogées accumulent une dette chronique de sommeil. En effet, ils dorment 5 h 48 contre 7 h en moyenne. 45 % des personnes interrogées considèrent qu'elles ne dorment pas assez. Les raisons invoquées demeurent le travail pour 52,5 %, le stress & l'anxiété pour 40 %, les enfants 27 %, les loisirs 21 % et e transport 17 %.

Mais, nous ne sommes pas tous égaux devant le sommeil : un adulte a besoin de 6 à 10 heures de sommeil par nuit, et plus de la moitié des personnes interrogées le savent. Et 99,8 % des personnes pensent qu'il est indispensable de dormir pour être en forme et en bonne santé.

L'enquête montre aussi que les gens relient la dépression et les problèmes de mémoire au manque de sommeil. En revanche, la moitié des personnes ignorent qu'il peut favoriser la prise de poids ou entraîner de l'hypertension artérielle.(Source : Equilibre N°36 - mars 2008)

le 06 Mars 2008

72 kg de pommes de terre par an !

72 kg par an et par personne, c'est la consommation moyenne en France. Qu'elles soient fraîches, surgelées ou transformées, c'est 12 kg de plus qu'en 1990. (Bimaagri HS N°21, 2008)

le 27 Février 2008

Résultat de l'étude Barry Callebaut

Une étude réalisée par Barry Callebaut montre que les gros consommateurs sont sensibles aux propriétés nutrifonctionnelles associées à la consommation de chocolat. En effet dans les pays développés, un consommateur sur 4 est intéressé par des bénéfices santé - bien-être, prouvés scientifiquement. 75 % d'entre eux souhaitent qu'elle améliore son moral, 25 % qu'elle les détende. Naturellement, les Américains ont pris la tête des consommateurs de chocolat nutri-fonctionnel. Tandis qu'en Europe, l'Allemagne caracole en tête (36 %), suivie de la Suisse (32 %) et de la France (29 %).

ann@pr-ide.be

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin