logo
le 29 Juillet 2008

TANETHYL® : tanin extrait de pépins de raisin de nouvelle génération pour une stabilisation rapide et optimale de la couleur rouge des jus de fruits

Pour étoffer sa gamme de produits de traitements des boissons, SPINDAL-AEB Group a mis au point et breveté en collaboration avec l’Université de Bordeaux I, TANETHYL®  : un tanin de pépins activé pour la stabilisation rapide de la couleur et la structuration des boissons, à base de jus de fruits rouges. Les combinaisons de la matière colorante avec les tanins permettent à la fois de stabiliser la couleur et de la rendre moins sensible aux conditions du milieu. En effet, les formes combinées des anthocyanes produites par le TANETHYL®   donnent notamment,  au jus de raisin, plus de couleur (effet hyperchrome) qui est plus bleue et donc plus sombre (batochrome). Elles sont en outre plus résistantes à l’oxydation, à la lumière, à la chaleur et la couleur obtenue est peu sensible aux variations de pH. En ce qui concerne le phénomène de copigmentation instable, l’ajout de TANETHYL®  dans un milieu contenant des anthocyanes confère à la couleur un effet stabilisant définitif. De plus, l’augmentation du degré de polymérisation des tanins lors des phases de condensation permet de diminuer l’astringence et donc d’améliorer la qualité gustative des produits. spindal@spindal.fr

le 23 Juillet 2008

72 kg par an !

C'est la quantité de pommes de terre que nous mangeons en France chaque année, qu'elles soient fraîches, surgelées ou transformées. C'est surtout 12 kg de plus qu'en 1990 ! (source : Cerin-Bimagri)
le 21 Juillet 2008

20 % de salades consommées en 4e gamme

En France, une salade sur cinq est consommée en 4e gamme. Selon le syndicat des produits frais prêts à l’emploi – SFPAE – la 4e gamme (85 % de salade) est le seul segment de fruits et légumes à croître de façon significative ces dernières années : + 50 % en volume et  + 60 % en valeur depuis 2001. Le taux de pénétration est en progression de 69 % en 2008. Ainsi, il se vend chaque année 74 000 t de produits 4e gamme en GMS chaque année et 38 000t en RHD. (source RIA N°692)

le 10 Juillet 2008

Rousselot acquiert PEPTAN™

Rousselot, Société du Groupe agro-alimentaire VION, vient d’acquérir la gamme PEPTAN™, développée par la société allemande BHJ Peptan Products GmbH, filiale du groupe danois BHJ A/S.
La gamme PEPTAN™ est composée de collagènes hydrolysés déclinés par masses moléculaires et proposés sous formes de poudres. S’intégrant facilement dans les boissons et les barres protéinées, les produits santé ou les cosmétiques,… les collagènes hydrolysés PEPTAN™ sont utilisés par des sociétés nutritionnelles et cosmétiques du monde entier.
Le Collagène Hydrolysé contribue à améliorer le bien-être général. Ses effets bénéfiques sur la santé des os, des articulations font l’objet de nombreuses études scientifiques. Protéine de qualité, il est utilisé pour l’effet satiétogène qu’il procure et pour son apport en acides aminés spécifiques nécessaires à l’organisme. Enfin, il permet de prévenir des signes du vieillissement cutané et de rééquilibrer l’hydratation de la peau.
Les différents bénéfices du Collagène Hydrolysé Rousselot® et de la gamme PEPTAN™ en font des produits de choix pour les industries nutritionnelle et cosméceutique qui cherchent à apporter des réponses nouvelles et efficaces aux aspirations des consommateurs en matière de santé, de bien être et de beauté.
caroline.brochard-garnier@rousselot.com

le 03 Juillet 2008

DRT réalise une étude clinique sur les OPC extraits d'écorce de pin maritime des Landes

Une étude clinique intitulée "étude pilote, ouverte, monocentrique pour évaluer chez l’homme le pouvoir antioxydant d’oligomères procyanidoliques (OPC) extraits d’écorce de pin maritime", initiée par DRT, a été menée par le CIC* et le CHU de Bordeaux vient de se terminer en mars 2008.
L’objectif de cette étude était de mettre en évidence l’effet positif d’une supplémentation en OPC de pin chez des sujets sains soumis à un stress oxydant important (fumeurs, alimentation pauvre en fruits et légumes).
L’étude, menée sur 20 sujets, a consisté à suivre l’évolution du taux plasmatique de MDA (malonyldialdéhyde), ainsi que les taux érythrocitaires de SOD (super oxyde dismutase) et de GPx (glutathion peroxydase), suite à la consommation quotidienne de 240 mg d’OPC extraits d'écorce de pin maritime des Landes pendant 28 jours.
On observe :
• Une diminution du MDA de 9,7%, statistiquement significative.
• Une augmentation de la SOD de 11,1%, statistiquement significative.
• Une augmentation de la GPx de 18,7%, statistiquement significative.

Cette étude a permis de démontrer que les oligomères procyanidoliques extraits d'écorces de pin maritime ont des effets bénéfiques sur l'activité du système anti-oxydant et l'activité de peroxydation lipidique, chez des sujets sains exposés à un stress oxydant lié à un tabagisme important et à une alimentation pauvre en fruits et légumes.

DRT commercialise dans les secteurs des compléments alimentaires et des aliments santé, son OPC extrait d'écorce de pin maritime des Landes sous sa marque oligopin®. Après en avoir démontré son efficacité in vitro et in vivo ainsi que son absence de toxicité et son innocuité, DRT passe à une nouvelle étape en engageant une série de tests cliniques afin de démontrer son efficacité chez l'homme ainsi que son intérêt nutritionnel.

 www.drtnutraceutics.com  - drtnutraceutics@drt.fr


* Dr Bernard Virginie - Dr Girodet Pierre-Olivier- Blazejewski Sylvie- Memes Laurence
-Lassalle Régis- Abouelfath Abdelilah

le 27 Juin 2008

Mangez local et de saison !

Manger des fraises en hiver consomme 5 litres de gasoil. Une tomate de serre demandera 10 fois plus d’énergie qu’une tomate d’été produite au soleil !
Un produit transporté par avion consomme 20 fois plus d’énergie que la même transportée par bateau. En clair, un fruit ou un légume importé hors saison consomme 10 à 20 fois plus de pétrole pour son transport que le même fruit produit localement et acheté pendant la saison. Sans parler du goût des produits …. qui se bonifie au soleil !
L’ADEME cherche à nous inciter à manger des produits locaux et de saison, afin de réduire la facture pétrolière, les émissions de CO2 et de préserver l’environnement. Les bénéfices se feront rapidement sentir dans notre porte-monnaie, mais également sur nos papilles !

le 27 Juin 2008

French paradoxe

On le savait, le Français est un être à part ! Des chiffres récents le confirment : les Français mangent gras voire même plus gras que les Américains, les Anglais ou les Européens du Nord, mais continuent à être moins gros et sont moins sujet aux maladies cardiovasculaires.
 
En France, la consommation quotidienne d’acides gras saturés représente environ 15,5 % de l’apport énergétique total, tandis qu’en Grande-Bretagne ou Allemagne, elle est de 13,5 %, et aux Etats-Unis de 10,8 % soit proche des recommandations nutritionnelles...
Et pourtant, on meurt moins du cœur en France qu’aux Etats-Unis ou dans la plupart des pays d’Europe. En effet, chez les hommes, on compte 180 décès par an pour 100.000 personnes suite à une maladie cardiovasculaire, contre 250 en Allemagne, 300 aux Etats-Unis et plus de 300 en Grande-Bretagne. Idem pour les femmes : environ 60 décès pour 100.000 en France, 100 en Allemagne, 140 en Grande-Bretagne, etc.…
Le paradoxe français persiste et s’amplifie, car les chiffres de l’obésité sont tout aussi curieux : malgré une consommation élevée de graisses, il y a 11 % d’obèses en France, 22 % en Grande-Bretagne et 32 % aux Etats-Unis.
D’où l’idée que les maladies cardiovasculaires et l’obésité ont des causes multifactorielles et ne sont pas seulement corrélées aux ingestions de gras ou de sucres et qu’une « certaine façon de manger » ne serait pas sans effet sur notre santé.
Après avoir surtout exalté le rôle du vin rouge, les travaux scientifiques se sont recentré sur le pain (fibres) et le fromage (calcium). Il semble que pain et fromage renforcent l’action de certains acides gras bénéfiques sur le plan cardiovasculaire… Les produits laitiers sont aussi crédités d’une certaine efficacité contre le syndrome métabolique (un ensemble de troubles qui regroupe surpoids, hypertension, anomalies des graisses et des sucres du sang etc, et prédispose aux maladies cardiovasculaires et au diabète).
Les sociologues de l’alimentation comme Claude Fischler font aussi valoir que les conceptions de l’alimentation et de l’acte de manger sont différentes en France et dans le monde anglo-saxon où manger est un acte diététique et individuel, destiné à procurer la santé : « ne pas y arriver » ou se tromper dans ses choix est source d’angoisse. En France, on pense d’abord au plaisir de manger, un plaisir que l’on partage avec d’autres, la famille, les amis… Manger est un acte social et convivial. Les chiffres récents montrent que cette synthèse du bon goût, du plaisir et de la santé continue à produire des effets. Et sans doute à susciter une certaine envie…
Cholé-Doc n° 106 (CERIN), mars-avril 2008

le 24 Juin 2008

Les Français et l'alcool

Les Français de plus de 15 ans consomment 13 litres d'alcool pur par an, ce qui représente 104 litres de vin à 12° ! Mais, cela représente tout de même une diminution de plus de 10 % en 7 ans (1999 à 2006). Cette baisse s'explique surtout par une diminution de la consommation de vin. La France a perdu son statut de leader européen en matière d'alcool, mais reste dans le peloton de tête. (Source : DREES 2007) http://www.sante.gouv.fr/drees/santepop2007/santepop2007.htm

le 17 Juin 2008

Casino se lance dans l'étiquette carbone

Casino lance ce mois-ci son étiquetage carbone sur sa marque distributeur.Il est le premier en France à proposer ces informations qui ont été testées sur 600 produits et qui donnent la quantité de CO2 utilisée pour concevoir, conditionner et acheminer 100 g de produit. Soutenu par le Ministère de l'Ecologie et l'Ademe qui ont apporté soutien financier, expertise technique et méthode de calcul, Casino propose un pictogramme vert en facing avec une quantité totale de CO2 utilisée pou 100 g de produit et au dos du pack, une "échelle verte" sera établie pour situer l'impact l'environnemental du produit. Casino en profite pour donner des indications quant au recyclage des emballages.

D'ici la fin de l'année, 100 produits à marque Casino devraient être étiquetés.

www.editionsduboisbaudry.fr/bi/article.php?action=pa&id=38646

le 16 Juin 2008

13,7 % de parts de marché pour les MDD en France en mars

Selon TNS Worldpanel, les MDD ont acquis 13,7 % des parts de marché dans l'hexagone en  mars dernier.Ce score a été atteint en partie grâce à l'ouverture de 170 nouveaux points de vente.

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin