logo
le 17 Juin 2008

Casino se lance dans l'étiquette carbone

Casino lance ce mois-ci son étiquetage carbone sur sa marque distributeur.Il est le premier en France à proposer ces informations qui ont été testées sur 600 produits et qui donnent la quantité de CO2 utilisée pour concevoir, conditionner et acheminer 100 g de produit. Soutenu par le Ministère de l'Ecologie et l'Ademe qui ont apporté soutien financier, expertise technique et méthode de calcul, Casino propose un pictogramme vert en facing avec une quantité totale de CO2 utilisée pou 100 g de produit et au dos du pack, une "échelle verte" sera établie pour situer l'impact l'environnemental du produit. Casino en profite pour donner des indications quant au recyclage des emballages.

D'ici la fin de l'année, 100 produits à marque Casino devraient être étiquetés.

www.editionsduboisbaudry.fr/bi/article.php?action=pa&id=38646

le 16 Juin 2008

13,7 % de parts de marché pour les MDD en France en mars

Selon TNS Worldpanel, les MDD ont acquis 13,7 % des parts de marché dans l'hexagone en  mars dernier.Ce score a été atteint en partie grâce à l'ouverture de 170 nouveaux points de vente.

le 13 Juin 2008

Les Français à l'aise dans leur assiette !

Selon une récente étude réalisée par Gia Sic pour le Sirest, les Français rentrent de moins en moins à la maison pour déjeuner. Ils passent entre 30 minutes et 1 h pendant la pause repas (19 min aux USA) et sont encore 88 % à préférer manger assis à table. Malgré les pressions de la vie moderne, ils n’abandonnent pas leur foyer : les Français prennent 1 repas sur 7 à l’extérieur (1/6 pour les Espagnols, 1/3 pour les Britanniques et ½ pour les Américains). En revanche, le grignotage augmente soit à cause d’un petit-déjeuner trop vite avalé en solitaire et bien souvent composé d’une simple boisson.
Signe encourageant selon une enquête TNS Sofres pour l’ANIA : ¾ des Français savent qu’une alimentation saine et équilibrée participe à l’entretien de leur capital Santé. Ils sont satisfaits de la qualité et de la sécurité alimentaire, ainsi que de la variété de l’offre. Elles attendent toutefois que l’industrie agroalimentaire participe à la lutte contre l’obésité, en rendant plus simples et plus claires, l’étiquetage et les messages nutritionnels.
Enfin, le mécontentement se concentre sur les prix des produits qui ne cessent d’augmenter selon les personnes interrogées et le prix devient l’élément principal auquel le consommateur se réfère en premier lieur (devant les informations nutritionnelles).

le 02 Juin 2008

Marques De Distributeurs

La progression des MDD est très importante en Europe, surtout en Allemagne, en Espagne et en Europe de l’Est. Si les volumes ont baissé en France en 2007 (-1,5 %), en revanche le marché a connu la stabilité en valeur. Et l’on remarque que quelle que soit la conjoncture, les MDD progressent – Bien sûr, plus la conjoncture est bonne et plus la progression est forte !
De grandes tendances se détachent dans les marques distributeurs où l’on voit de moins en moins de « junk food », de moins de moins d’additifs dans les formulations.
L’Ethique et le développement durable deviennent incontournables – Food, Produits d’hygiène, Produits de jardinage.
On ressort des produits anciens, des variétés anciennes et l’on modernise le marketing.
Le minéral fait une entrée fracassante dans les rayons MDD, avec le sel de la Mer Morte par exemple.
On voit apparaître des ingrédients alimentaires dans des produits non alimentaires, notamment les produits d’hygiène et cosmétiques : là, nous sommes loin des produits 1e prix ! mais plutôt dans le phénomène de sophistication. On parle de produits de Masse (Pres)tige qui deviennent à la portée de toutes les bourses.
Sans oublier la tendance Santé qui n’épargne pas les produits MDD.
Le développement des MDD attendu est variable selon les pays. En Europe de l’Ouest où la part des MDD est déjà conséquente (entre 32 et 43 %), on attend un élargissement des gammes et des catégories, là où les MDD ne sont pas présentes. En Europe de l’Est, la croissance est forte et devrait le rester à moyen terme. On attend un fort développement dans le reste du monde, où Australie (9 % de parts de marché), Japon (10 % de parts de marché), USA (21 % de parts de marché), Chine et Inde (quelques %) restent très en retrait et offrent de belles opportunités de croissance.
jpbonvallet@promoexpos.com

le 02 Juin 2008

Tendances de Fond des Seniors

Une large étude menée au niveau européen sur les Seniors (55 - 85 ans) par l'aromaticien Givaudan a mis en évidence le goût des Seniors. Une segmentation du marché en 8 catégories permet aux industriels de savoir qui consomme quoi et permettra de mieux formuler.

Ainsi, des tendances* de consommation apparaissent, établies exclusivement sur un public de plus de 55 ans (plus de 20 000 personnes ont été consultées en Europe) :

Les préoccupations Santé restent fondamentales

L'indépendance comme postulat de base

Une ouverture à une plus grande diversité culturelle et sociale

Peu de fidélité aux marques

Un nouvel engouement pour la Praticité

Un rejet des produits destinés aux "Seniors"

Une recherche d'une identité à travers des produits intergénérationnels

Moins de compromis entre qualité/prix, goût/prix

Recherche de valeur ajoutée


Cette étude a permis de définir des groupes de consommateurs Seniors et permettra aux industriels de mieux cibler l'offre.

(*source : Givaudan)

le 30 Mai 2008

Les légumes, aliments contre le diabète?

Fruits et légumes partagent de nombreuses caractéristiques communes, à l'exception de leur teneur en sucre. C'est peut-être ce qui explique les résultats d'une étude d'envergure rapportant une association inverse en la consommation de légumes - et pas de fruits - et le risque de développer un diabète de type 2.

Raquel Villegas (Vanderbilt Epidemiolgy Center, USA) et son équipe ont réalisé une étude sur la consommation de fruits et légumes auprès de 64.191 femmes chinoises âgées de 40 à 70 ans, pendant 4,6 ans. Sur cette période, il a été diagnostiqué 1608 cas de diabète.
L'analyse des données montre une relation inverse entre le risque de développer un diabète au cours de cette période et la consommation de légumes. Celles qui mangent le plus de légumes (en moyenne 428 grammes par jour) voient leur risque de diabète diminuer de 28 % par rapport à celles qui en mangent le moins (apport moyen de 121,5 grammes par jour).

Le mécanisme de cet effet protecteur des légumes n'est pas connu, mais il pourrait résider dans l'interaction entre plusieurs caractéristiques - fibres, magnésium, index glycémique –
Néanmoins, ces résultats plaident une fois de plus en faveur d'une augmentation de la consommation de légumes.
Villegas R et al. J Nutrition 2008;138: 574-80.

www.healthandfood.be/html/fr/news/2008/2008-04-02_legumes.htm

le 21 Mai 2008

Une nouvelle vision du grignotage

Le grignotage est souvent montré du doigt et présenté comme une entorse aux bonnes règles de la "Nutrition".

Pourtant, une nouvelle enquête ethnologique présentée par Nicoletta Diasio et réalisée conjointement sur le comportement alimentaire d'enfants parisiens et romains, ouvre de nouvelles perspectives. La consommation impromptue de friandises, collations et autres "petits trucs qui se mangent", joueraient un rôle dans l'apprentissage des habitudes alimentaires. Cela permet au petit grignoteur de faire connaissance avec le monde extérieur, de se confronter aux codes sociaux, de se maîtriser jusqu'à se restreindre. Il fait ainsi l'apprentissage du rapport aux autres et notamment au monde adulte où il expérimente ruse, supplication, chantage, transgression de l'interdit : toute la panoplie qui lui permettra de découvrir le monde, avec en toile de fond, le milieu familial et ses conceptions et traditions culinaires. Et plus elles sont incertaines, plus la règle est floue et plus l'enfant poussera loin la transgression.

C'est à lire sur www.lemangeur-ocha.com

le 21 Mai 2008

Les plus grands, plus gros, plus vite !!!

Une étude comparative portant sur des milliers d'Américains - hommes et femmes - dans les années 60 et les années 2000, montre qu'il y a  40 ans, les gens de petite taille avaient un indice dde masse corporelle (IMC - poids en kg/ taille en m2) plus élevé que les gens de grande taille. Ce qui n'est plus vrai aujourd'hui : en effet, les grands ont vu leur IMC augmenter plus rapidemment que les petits.

American Journal of Clinical Nutrition 2008, volume 87, p445-448.

le 15 Mai 2008

Active Range chez Diana Naturals

Diana Naturals propose Active Range, une gamme d'actifs pour les compléments alimentaires et les produits diététiques :
•    Energy : acérola
•    Weight Management : Appl'in™
•    Antioxydant : extrait de myrtille et de pomme
•    Prévention : BrassiCare™, HealSea™ et CranPure™
•    Santé articulaire : Chondractiv™
www.diana-naturals.com

le 15 Mai 2008

Division Nutrition & Health® chez Lesaffre

Lesaffre, leader mondial sur le marché de la levure, renforce son engagement en Nutrition Santé en  créant la division Lesaffre Nutrition & Health®  qui regroupe 6 entités dédiées à l’alimentation, à la santé humaine, animale et végétale : Lesaffre Ingrédients services, SAF Isis, Lesaffre Biospringer, Lesaffre Feed Additives, Lesaffre Agro Sciences et Lesaffre Human Care .
Sur Vitafoods, la société lance Lynside® (Lesaffre Yeast Inside) une gamme de levures santé :
•    Lynside® Nutri : levures désactivées, source naturelle de protéines, de fibres, de vitamines et de minéraux
•    Lynside® Forte : levures enrichies en sélénium, chrome, zinc, manganèse, cuivre et vitamines
•    Lynside® Wall : bétaglucanes et mannoprotéines
•    Lynside® YE : extraits de levure
•    Lynside® Pro : levures séchées actives
www.lesaffre.com

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin