logo
le 19 Novembre 2008

Le poids de l’alimentation dans les dépenses des Français

En juillet 2008, les produits alimentaires ont augmenté de 6,7 % par rapport à juillet 2007. Le MIN de Rungis a confié une étude au CREDOC, pour essayer de comprendre et de trouver des leviers pour relancer la consommation. Le constat est clair : les consommateurs français arbitrent de plus en plus en défaveur des produits alimentaires. La consommation alimentaire s’est stabilisée autour de 21,3 % entre 1994 et 2002. Depuis cette date, elle ne fait que chuter passant à 19,7 % en 2007. Si les dépenses alimentaires ont chuté de 1,7 % entre 2003 et 2007, en revanche celui de l’équipement audiovisuel et informatique à progresser de 0,2 % sur la même période. (Process N°1253)

le 12 Novembre 2008

Nouvel emballage pour les purées de Sicoly

Sicoly lance la nouvelle barquette Sicoly®, un emballage optimisé pour ses purées de fruits 1kg, qui répond parfaitement aux attentes des utilisateurs, tant au niveau de la praticité que du stockage. Cette nouvelle génération de barquettes transparentes présente des avantages :
Un operculage et un couvercle refermable pour une conservation parfaite.
Un bec verseur pour une meilleure efficacité
Des repères de découpe pour faciliter le portionnement
Des angles arrondis,adaptés aux spatules
Un matériau micro-ondable, pour faciliter la décongélation
Une matière souple facilement démoulable.
Par ailleurs, fidèle à ses valeurs, Sicoly a su intégrer le respect de l’environnement dans la réalisation de cet emballage : plastique 100 % recyclable, épaisseur de la barquette réduite pour limiter la consommation de plastique, sur-emballage en carton recyclé.
laurence.maignan@bureaudepresseagro.com

le 28 Octobre 2008

Les boissons sans alcool ont toujours le vent en poupe !

Les boissons sans alcool, eaux comprises continuent de croître au même rythme que l'an dernier (+ 2 %), et frise la barre des 5 milliards € de chiffre d'affaires, qu'elles pourraient bien atteindre en 2009 et ce, malgré la morosité du marché des eaux en bouteille nature ou aromatisée !. Les soft drinks sont particulièrement en forme (+8 %). Viennent ensuite les jus de fruits, puis les sirops. En revanche, l'ambiance est tendue du côté des eaux. Qu'elles soient natures ou aromatisées, leur chiffre d'affaires ne cesse de s'éroder depuis 2005. La météo n'est pas seule responsable. Les campagnes pour soutenir l'eau du robinet n'y sont pas étrangères et force est de constater que, développement durable oblige, on n’en restera pas là. Malgré la réaction (tardive) des grands acteurs du secteur (Danone & Nestlé), l'eau du robinet redore son blason, soutenue par la mouvance écologiste et les nouvelles exigences des consommateurs vis-à-vis de leur pouvoir d'achat.

Par ailleurs, les smoothies attirent ... Grâce à leur positionnement "nature", ils provoquent un engouement (+ 16 % en valeur), tandis qu'ils restent chers à l'achat. Fi du porte-monnaie ! Selon IRI France, entre janvier et août, le marché en GMS est passé de 167 000 à 920 000 litres.
(Source : rayon boissons N°167)

le 24 Octobre 2008

Enquête : les Français et l'eau

Il est recommandé de boire 1,5 litre de boissons par jour. Or, seuls 30 % des Français âgés de 20 à 54 ans atteignent cette consommation ! C'est ce qu'il ressort de l'étude menée par le CREDOC sur le comportement alimentaire des Français entre novembre 2006 et juillet 2007. Et l'apport en eau des aliments ne permet en aucun cas de compenser le manque car il ne représente que 20 à 30 % des apports hydriques quotidiens, le reste étant apporté par les boissons. 51 % des enfants de 3 à 5 ans atteignent les recommandations et 36 % des 6-11 ans. Les Ados (12-19 ans) ne sont que 13 % à y parvenir tandis que les Seniors (+55 ans) ne sont que 23 % ! Les résultats indiquent que l'hydratation s'effectue essentiellement pendant les repas et que toutes classes d'âge confondues, l'eau est privilégiée. Enfin, l'étude montre que la consommation totale de boisson a diminué depuis 2003 : -13,6 % des boissons lactées et -12,3 % des BRSA chez les jeunes (6-11 ans). Les Ados sont ceux qui boivent le moins et ils le font surtout chez eux. (NeoRetauration N°457 - Octobre 2008)
le 16 Octobre 2008

La consommation alimentaire en France

Entre 1960 et 2006, la part du budget des ménages français consacré à l'alimentation a diminué de moitié* passant de 25 % à 12 %. Cela montre entre autres, l'amélioration du niveau de vie des ménages qui leur permet de consacrer moins aux biens de première nécessité.

Ainsi, en 2006, 63 milliards €* ont été dépensés en "repas hors dessert" (entrée + plat - ne comprend pas les boissons, les fromages, les fruits, produits sucrés et produits d'accompagnement - pain et condiment). Cela représente 6 % du budget total     (Vs 13 % en 1960) réservé à l'alimentation.

Par ailleurs, la moitié du budget alimentation est consacrée au "repas hors dessert" (chiffre stable depuis 1960), tandis que la part des desserts (fruits, yaourts, produits sucrés) a augmenté de 8 % pour atteindre 26 %, voyant ainsi la part des autres produits pouvant être consommés en dehors des repas (lait, fromages, pain, céréales, etc.) se réduire.

On constate aussi, un changement dans la structure des dépenses alimentaires : les produits transformés sont privilégiés au détriment des produits frais et des féculents, qui demandent davantage de travail de préparation.

*Le repas depuis 45 ans : moins de produits frais, plus de plats préparés. Danielle Besson, division Synthèses des biens et services, Insee

 

le 26 Septembre 2008

Prix IMAgri®

Le prix IMAgri® Produit a été décerné au moelleux à la fraise « Révigny » de Thibaut GUILLAUME (55 800, Révigny). Le positionnement Marketing, le packaging et les perspectives de développement ont été jugés comme les points forts de ce produit. Le prix IMAgri® Service a été décerné au « Cep Enchanté », parc à thème viticole mis en place par Jean-François et Juliette QUERON (17 490, Macqueville). La mise en scène dans le labyrinthe de vigne et la présentation du site Internet ont été, aux yeux du jury, les atouts de ce service.

Les prix IMAgri® consistent en la remise d’une dotation de 2000 € pour chacun des lauréats dans la perspective de l’amélioration et du développement de leurs innovations. Thibaut GUILLAUME profitera de ce coup de pouce pour l’amélioration de la commercialisation de son produit, notamment au travers d’un stand plus attractif pour les salons. Jean-François et Juliette QUERON souhaitent, grâce à ce prix, mettre en place des voix off en anglais en complément de la mise en scène dans leur labyrinthe de vigne.

Deux prix spéciaux « Encouragement », attribués aux candidats arrivés en 2ème place, d’une valeur de 500€, ont permis de récompenser les innovations prometteuses en terme d’idées :

prix spécial encouragement produit est décerné à la crème de soin au lait d’ânesse d’Hervé ROISNE (49 230, St Germain Sur Moine)

prix spécial encouragement service a été décerné au labyrinthe Zig Zag Parc de Laurent LAPIE (51 360, Val De Vesle).

Rappelons qu’IMAgri® est une association animée par des élèves ingénieurs de LaSalle Beauvais et dont l’objet consiste à récompenser les innovations marketing en agriculture. Il existe deux catégories de prix, un prix produit qui récompense l’innovation en terme de nature du produit mais également le packaging et la communication réalisée autour de ce dernier, un prix service qui permet de récompenser l’originalité et la relation clientèle.

imagri@asso.lasalle-beauvais.fr

le 18 Septembre 2008

Cantadou ® Roll by Bel Foodservice PAI, prenez une longueur d'avance !

Bell Foodservice PAI propose Cantadou® Roll, un fromage à pâte fraîche technologiquement innovant. Il est élaboré à partir de fromage frais, sans sel de fonte et se présente dans un format optimisé pour les trancheurs industriels. Il est adapté aux exigences d’une utilisation industrielle dans des équipements variés (extrudeur, poussoir, cutter...), stable à la chaleur (cuisson, pasteurisation, stérilisation...). La gamme comprend 3 saveurs (nature, 4 poivres et al pesto) et trouve des applications à chaud, en garniture, topping ou en inclusion. ptamburlin@groupe-bel.com
le 16 Septembre 2008

Faut-il supprimer les sucreries aux caisses des supermarchés ?

3 enquêtes (dont 2 réalisées par le Syndicat de la confiserie) donnent leurs résultats aujourd'hui :

• Les enfants ne sont pas si nombreux à aller au supermarché avec leurs parents : en moyenne 13 % (20 % le mercredi).

• Les parents sont capables de dire "non" : 3/4 d'entre eux ne cèdent pas ! (Une autre enquête  estime que 50 % capitulent parfois, tout en notant que la demande des enfants n'est pas toujours alimentaire, ni sucrée ...)

Cependant, l'enquête menée par LSA montre que 60 % des personnes interrogées trouvent que les retraits des confiseries serait une bonne chose et qu'il faudrait même l'étendre à tous les lieux où elles sont à hauteur d'enfant.

(source : Nutrinews).

le 27 Août 2008

Solia fait scintiller les cocktails ... avec la collection Eclat

Le fabricant d’emballages alimentaires présentera au SIAL la Collection Eclat. Pour que les fêtes soient inoubliables, Solia propose 6 références de formes variées : coupelle, triangle, tube, goutte d’eau, cube, carré, en polystyrène recouvert d’un film argenté à effet miroir qui permettra aux buffets de briller de mille feux ! www.solia.fr

le 31 Juillet 2008

Hausse record des prix alimentaires en Europe !

Selon l'Office Européen Eurostat, les prix alimentaires européens ont grimpé de plus de 7 % sur un an (mars2007 à avril 2008). C'est la plus forte hausse enregistrée depuis la création de cet Institut en 1996. La Bulgarie (+25,4 %), la Lettonie (21,7 %),l'Estonie (18,3 %), la Lituanie (18,1 %). L'Europe de l'Ouest n'est pas épargnée; la France (+5,5 %), l'Italie (+6,4%), l'Allemagne (6,4 %), l'Espagne (6,8 %) et le Royaume-Uni (7,2 %).

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin