logo
le 24 Juin 2009

Fruits, légumes et pesticides

La France qui est le plus gros utilisateur de pesticides européen, a vu ses étals de fruits et légumes passés au crible par la DGCCRF qui cherchait à évaluer les taux de résidus sur les produits à la vente. 7 % des produits dépassent les limites autorisées. Parmi eux, poivrons, piments, tomates, poireaux, laitues et épinards sont les principaux concernés. Côté fruits, les fraises, le raisin et les mandarines forment le trio de tête !

Pour limiter les risques, il est recommandé de ne pas stocker les fruits et légumes trop longtemps, car avec le temps, les produits chimiques migrent de la peau vers le fruit). De même, la précaution reste de bien les laver ou de les éplucher (même si on perd quelques qualités nutritionnelles), de retirer les feuilles externes des choux et salades ...

Enfin, la cuisson vapeur est préférable à la cuisson dans l'eau.

(Nutrinews - presse@cerin.org)

le 16 Juin 2009

Chute de la consommation de l'eau en bouteille

Les ventes d'eau en bouteille ont encore perdu du terrain en 2008 pour atteindre 4,8  milliards de litres (82 % eau plate, 16 % gazeuse, 2 % aromatisée). Les aromatisées décrochent de plus de 22 % en volume, tandis que les gazeuses ne reculent que de 16 %.

En valeur, ce marché reculent de 4,3 % à 1,5 milliards €. (source ACNielsen).

le 11 Juin 2009

Croissance du marché équitable

Le marché des produits équitable est en croissance en GMS, avec un chiffre d'affaires de 111,6  milliions € en hausse de 8 % en 2008 (contre 12 % en 2007). Le café et le chocolat sont en forte hausse. Les MDD représentent 25,7 % de parts de marché et 31 % des volumes.

Source : IRI pour Ethiquable - 2009

le 02 Juin 2009

Le marché européen des prébiotiques en hausse

Selon une étude de Frost & Sullivan, le marché européen des prébiotiques a atteint 295,5 millions € en 2008, grâce à la mise en marché de nombreux produits nouveaux. Ainsi, il semble que les consommateurs ne soient pas prêts à faire de compromis quand leur santé est en jeu. En matière de prébiotiques, les bénéfices ne sont plus à prouver.

le 02 Juin 2009

La consommation bio progresse de 25%

Le chiffre d’affaires du marché des aliments bio atteint 2,6 milliards d’euros en 2008, soit une progression de 25%. Une opportunité pour les producteurs et les transformateurs français, d’autant que certains segments sont sous-investis, tels les jus de fruits, les produits surgelés et les biscuits sucrés. www.editionsduboisbaudry.fr/bi/article.php?action=pa&id=45312

le 19 Mai 2009

Les Français et la pomme de terre

En 1960, les Français mangeaient 100 kg de pommes de terre par an et par personne. Aujourd'hui, nous n'en mangeons plus que ... 40 kg/an/hab. Longtemps accusée de faire grossir, la pomme de terre commence à redorer son blason depuis que le consommateur sait quelle n'apporte que 70 kcal/100 g. Bonne source de glucides, la pomme de terre contient également des fibres, du potassium et de la vitamine C.

le 19 Mai 2009

Halal : un marché incontournable !

Avec, 1,6 milliards de musulmans dans le monde, le marché des produits halal est devenu un enjeu économique incontournable. Le marché mondial est estimé à 80 milliards $ et représente 5 % du commerce de l'agroalimentaire total (estimation qui peut aller jusqu'à 12 % selon les études).

En France, il représente un chiffre d'affaires estimé à 3,5 milliards d'euros avec une progression annuelle de 15 %. Cela représente 400 000 tonnes de viande, contrôlées à 80 % par les boucheries musulmanes. Cependant, les grandes marques commencent à se lancer dans les produits halal - Fleury Michon, Herta ou encore Sodebo - Chacun occupe la niche. Même les MDD s'en mêlent et deviennent force de proposition.

le 11 Mai 2009

Lancement appel à projets Vitagora®

Vitagora® lance son 8ème appel à projets de recherche et développements, innovants,
collaboratifs et créateurs de valeurs économiques et scientifiques qui devront s’intégrer dans au moins un des 4 axes stratégiques du pôle:
1. Goût tout au long de la vie
2. Construction, préservation et reconstruction du capital santé
3. Formulation, matériaux et procédés au service du goût et de la nutrition
4. Elaboration des productions agricoles : impact sur le goût et la nutrition

CLOTURE des candidatures : le 23 Juin 2009 à 12h00
Claire Arcostanzo - claire.arcostanzo@vitagora.com

le 28 Avril 2009

La nutrition au menu de la restauration

La restauration hors domicile est le premier budget des ménages affecté en période de crise. Cependant, les analystes tablent sur une forte croissance pour les années à venir grâce à la diminution du savoir-faire culinaire cumulée avec un taux de retour à la maison en net replis.
Ainsi, 4 grandes tendances se dégagent : du « moins cher, moins structuré (1 plat), au moins de repas au profit du grignotage, en quantité moindre » selon la recherche d’équilibre préconisée par les Pouvoirs Publics. www.nutravita.fr

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin