logo
le 01 Décembre 2009

AperoMallow® sur des toasts ou en topping : surprenants !

Rousselot a présenté au FI Europe un snack innovant - AperoMAllow® - réalisé à partir  d'une nouvelle plateforme à base de gélatine, dénommée G.U.B.E. Elle permet de proposer des snacks surprenants et à co-notation Santé - moins riches en graisses, en sucre, en sel et en calorie.

Grâce au dosage précis des divers ingrédients – plate-forme G.UB.E, polydextrose, lactitol, sub4salt®, et arômes divers – Rousselot a ainsi réussi à créer un marshmallow salé, agréable à consommer pour son goût et sa texture.

Les Aperomallows™ saveurs bacon, fromage de chèvre ou encore cacahuète, présentés lors du FIE sont des exemples proposés par Rousselot à l’industrie du snack. Ils peuvent être consommés de diverses manières, soit seuls sous forme de snack, soit entre des crackers, ou encore dans une salade… Ils offrent une texture totalement inédite et s’inscrivent parfaitement dans la tendance actuelle en faveur de produits moins gras, moins sucrés, moins caloriques (seulement 104 calories pour 100g) et meilleurs pour la santé.

Caroline.Brochard-Garnier@rousselot.com

 

 

le 26 Novembre 2009

Innover avec les ingrédients - dernière édition

 

 

Les Ingrédients sont moteurs de l’innovation : ils portent les promesses, les fonctionnalités, le goût, la palatabilité… Suivre leurs tendances, les intégrer dans votre propre démarche innovante est gage de réussite. Cet ouvrage, réalisé par les experts innovation de NutriMarketing, est disponible dans sa toute nouvelle édition 2010. Edité par RIA, en partenariat avec le Club PAI, cette compilation technique des ingrédients les plus innovants vous est présentée avec une base de données de 1300 fournisseurs de 10 000 produits. Un cahier de tendances est inclus dans l’ouvrage. Edition RIA – 107 € – jeanphilippe.chouabe@gfa.fr

le 26 Novembre 2009

Des thermomètres réglementaires, en application des normes européennes, pour l’univers du surgelé en agro-alimentaire

A partir de janvier 2010, les opérateurs seront dans l’obligation d’appliquer les règlements EN 12380, 13485 et 13486 concernant le contrôle des températures au cours des phases de transport et pendant le stockage des produits alimentaires surgelés ; ils devront pouvoir prouver, lors d’un contrôle ultérieur, que ces critères de température sont bien respectés.
Pour répondre à cette nouvelle exigence Comark a créé deux nouveaux thermomètres : les modèles  C30 et C32 conçus tout particulièrement pour répondre à cette nouvelle réglementation.

Avec une plage de mesure de -50°C à +150°C, une très grande précision, une robustesse et une protection IP 65, cette nouvelle gamme de thermomètres devient incontournable pour les acteurs de la supply chain.
Leur sonde de température EN13485 à temps de réponse rapide permet de mesurer aussi bien la température à cœur des produits surgelés que celle de l’air ambiant.
Ces nouveaux thermomètres, particulièrement ergonomiques, offrent un large écran, une coque en caoutchouc et des fonctions avancées permettant, selon le type de modèle, de disposer d’une horloge permanente, d’alarmes sonores et d’un compte à rebours.
Avantage supplémentaire, la technologie BioCote a été intégrée dans ces thermomètres : cette adjonction dans la sonde d’agents actifs antibactériens diminue les risques de contamination croisée et de prolifération bactérienne ; les utilisateurs disposent ainsi d’un outil hygiénique indispensable dans les environnements sensibles. infos@lachainedufroid.com

le 02 Novembre 2009

Les Français consomment 25 litres de jus de fruits par an.

En 30 ans, la consommation de jus de fruits en France a été multipliée par 8,5, passant de 2,9 l en 1980, à 25 l en 2008. Ce qui nous fait un total de 1,6 milliards de litres de jus consommés dans l'hexagone tous circuits confondus, pour un CA > 2 Milliards €.

Les jus ambiants dominent le marché largement devant les réfrigérés. Les "Pur jus" ambiants représentent 55 % du marché devant les "à base de concentré" (27,1 %) et les nectars (17,8 %).

Dans le rayon des réfrigérés est apparue la gamme des Smoothies qui ont connu un gros succès depuis leur installation dans les rayons passant en valeur de 0,1 % en 2006, à 3,5 % en 2007 puis à 11 % en 2008.

Côté parfum, l'orange reste N°1 avec 48,2 % des volumes en 2009, mais tend à perdre du terrain face aux multifruits et aux fruits rouges. (Source : Unijus)

le 27 Octobre 2009

22 millions d'acheteurs français sur internet aujourd'hui

2008 a compté 2,5 millions de cyber-acheteurs français nouveaux. Parmi eux les retraités qui progressent de 58 %, soit une progression 7 fois plus rapide que les 25-34 ans !

62 % des internautes font désormais confiance à l'achat en ligne.

le 27 Octobre 2009

Les adultes consomment plus de sucre de bouche que les enfants en France

11,5 g de sucre de bouche consommés par les Français contre 5 g en moyenne pour les enfants ! C'est ce qu'il ressort de l'étude réalisée par le CREDOC pour le CEDUS.

8 Français sur 10 consomment au moins du sucre une fois par semaine, le petit-déjeuner restant la meilleure occasion de consommer du sucre de bouche. Mais, 35 % des adultes consomment des produits allégés en sucre au moins une fois par semaine.

le 27 Octobre 2009

Le plus du BIO !?

Une revue d'études réalisée par Denis Lairon - Directeur de recherche à l'INSERM, montre que les produits végétaux issus de l'agriculture biologique contiennent plus de matières sèches et de minéraux (notamment fer et magnésium), d'antioxydants. Les produits animaux bio sont quant à eux plus riches en acides gras poly-insaturés.

Ces conclusions sont à mettre en parallèle avec le choix des espèces choisies par les producteurs bio à qui on suggère de privilégier des variétés résistantes, gustatives et aux teneurs en nutriments optimales (vitamines, antioxydants).

le 15 Octobre 2009

Additifs et auxiliaires de fabrication dans les industries agroalimentaires

Les exigences de la vie moderne et son cortège de produits pratiques, bons, sains, sûrs, bon marché... ne peuvent être satisfaites sans l'utilisation d'additifs. L'intensification de l'usage des additifs a bien évidemment conduit les pouvoirs publics européens à réévaluer tous les additifs déjà autorisés, ainsi que les conditions dans lesquelles ils sont utilisés. La réglementation est devenue très complexe en raison de la multiplication des substances susceptibles d'être utilisées comme additifs, mais aussi d'une législation très exigeante qui en réduit drastiquement le nombre.
Malgré cette législation extrêmement protectrice au regard de leur santé, les consommateurs sont très vigilants sur l'utilisation de ces produits. Pour toutes ces raisons les professionnels sont en permanence préoccupés par l'usage qu'ils peuvent faire ou ne pas faire des additifs et auxiliaires proposés par les fabricants. Additifs et auxiliaires de fabrication dans les industries agroalimentaires, depuis sa première édition, propose aux industriels, ingénieurs, vendeurs et aux étudiants (élèves ingénieurs, étudiants en BTS ou Master), une information objective grâce à une approche multidisciplinaire de ce domaine de plus en plus complexe.
Cette nouvelle édition ne déroge pas à cet objectif, en fournissant une information actualisée et complétée sur le plan sanitaire, scientifique, technique, juridique, éthique ou marketing. Cette « bible » des additifs actuellement autorisés en Europe, propose également des éléments de prospective pour un avenir proche.

Auteurs : Béatrice de Reynal & Jean-Louis Multon 

Edition Tec & Doc • www.lavoisier.fr

le 08 Octobre 2009

Monin adopte la Green attitude

En exclusivité CHR, MONIN a développé une gamme PET réservée aux Entrepositaires Grossistes. Une gamme de sirops en bouteille PET 100% recyclable qui recense les 7 parfums les plus plébiscités par votre clientèle : Cassis • Citron • Fraise • Glasco Citron • Grenadine •
Menthe Verte • Pêche.
Grâce aux avantages économiques, pratiques et écologiques du PET, MONIN vous offre la possibilité d’agir localement en faveur du développement durable. Découvrez et partagez avec MONIN de nouvelles opportunités de croissance !

alexandra@bbpcommunication.com

le 08 Octobre 2009

Les produits laitiers relancent leur publicité  

Face à la baisse de la consommation de produits laitiers en France révélée par les études Inca réalisées par l'Afssa, l'interprofession laitière (Cniel) veut s'appuyer sur les recommandations du PNNS : trois produits laitiers par jour. D'où le lancement, la semaine dernière, d'une nouvelle campagne publicitaire sur ce slogan, assortie d'un logo spécifique qui pourrait faire son apparition sur les emballages des industriels. Réalisée en deux vagues (octobre-novembre et février-mars), cette campagne de deux millions d'euros sera relayée par une opération s'étalant sur trois ans, soutenue à 50% par l'Union européenne, 20% par les pouvoirs publics et 30% par l'interprofession. RIANews

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin