logo
le 11 Juin 2010

48% des Français jugent que la situation en matière de sécurité alimentaire s’est détériorée depuis 10 ans

La majorité des Français restent cependant confiante dans la qualité des produits alimentaires. Ils savent, en effet,  faire la distinction entre les vrais labels et les labels «marketing». Cette confiance montre toutefois des signes de fragilité. Un consommateur sur trois se méfie des produits qu’il achète. 82% des Français attendent plus d’informations sur l’origine des produits et souhaitent majoritairement une modification de la législation pour renforcer la traçabilité des produits.

L’enquête exclusive réalisée par l’institut de sondages Ifop pour le compte de la société française ATT Advanced Track & Trace, spécialisée dans la protection des marques, montre que :
 

 

Le jugement des Français sur l’évolution de la sécurité alimentaire apparaît mitigé. 48% de la population juge que la situation en matière de sécurité alimentaire s’est détériorée depuis dix ans. Alors même qu’aucune crise sanitaire n’a récemment affecté la population, les jugements dans ce domaine atteignent un niveau similaire à celui constaté en 2000, au sortir de la crise sanitaire de la vache folle. En dépit de ce recul, deux tiers des Français (66%) ont majoritairement confiance dans la qualité des produits alimentaires. La majorité d’entre eux déclare avoir confiance dans la qualité des produits qu’elle achète. Cette confiance s’appuie notamment sur une bonne connaissance de l’origine de la plupart de leurs achats alimentaires. Leur connaissance de l’origine des produits alimentaires est lacunaire, notamment en ce qui concerne les surgelés.

Les Français se montrent attentifs à la provenance des produits qu’ils achètent. Les consommateurs sont notamment très vigilants quand il s’agit de choisir de la viande ou du vin : trois quart des interviewés (respectivement 75% et 72%) affirment connaître systématiquement ou souvent leur origine lorsqu’ils achètent ces produits. Notons que la connaissance de l’origine du vin est plus systématique que celle de la viande (42% contre 35%).
 
Les labels représentent pour les Français le meilleur gage de qualité d’un produit alimentaire.

Majoritairement, les Français font confiance aux labels présents sur les produits alimentaires, qu’ils savent distinguer des « mentions », dont l’origine et les objectifs diffèrent.
L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) est le label le mieux évalué : 91% des Français font confiance en cette appellation (dont 34% «tout à fait»). Le Label Rouge rassure également (85% lui font confiance), tandis que le Label Agriculture Biologique (AB) apparait légèrement en retrait avec un score de confiance établit à 70%.
La mention «Elu produit de l’année», qui n’est pas considérée comme un label de qualité, a peu d’influence sur le niveau de confiance du consommateur : une minorité (40%) lui fait confiance, dont seulement 6% «tout à fait».

Enquête réalisée par l'IFOP sur un échantillon représentatif de 1002 personnes, entre les 3 & 4 décembre 2009 - 4 & 6 mai 2010. cedric@rumeurpublique.fr

 

www.rp-net.com/downloader.php?id=151

le 11 Juin 2010

« VEGETAL BOOSTER» : UNE NOUVELLE ALTERNATIVE AU LAIT - 100% VEGETALE

« VEGETAL BOOSTER » présente de multiples caractéristiques nutritionnelles. Mais pas seulement ! Réalisée à partir des protéines de pois NUTRALYS® et de la fibre prébiotique NUTRIOSE®, cette boisson est avant tout savoureuse et onctueuse, et, contrairement à certaines autres alternatives végétales au lait (Soja, noisette, amande etc.), elle ne contient pas d’allergènes majeurs.  Autant d’atouts pour se différencier et satisfaire pleinement à la fois les consommateurs en quête de bien-être apporté par le végétal et, ceux adeptes de boissons alternatives au lait à haute valeur nutritionnelle et facilement digestible. Sur la base de ce concentré de nutrition et d’innovation, d’autres concepts peuvent être élaborés avec les industriels…

Breveté, le « Vegetal Booster » est une boisson végétale réalisée à partir des protéines de pois NUTRALYS®. S’y ajoutent de l’eau, des maltodextrines mais également la fibre NUTRIOSE® FM 10***. Au goût neutre, cette dernière apporte de la texture, du « corps » à la boisson et lui permet de se rapprocher de l’onctuosité du lait. Le goût plus neutre de NUTRALYS® associée à l’aromatisation poire vanille, mis au point spécifiquement par Symrise,  permet d’obtenir une boisson végétale « douce » et « fruitée », exempt de « note végétale » ou  « d’amertume en bouche ». emily.lauwaert@roquette.com

le 10 Juin 2010

Le marché de l'éthique

Etude réalisée en juin 2010 par NutriMarketing pour le Club PAI qui comprend :

• Les initiatives éthiques et leurs labels

• Les acteurs du développement de l'éthique

• Le marché de l'éthique

• L'innovation sur le marché de l'éthique

• Les Intervenants du marché

• Bibliographie

97 pages - Prix : 500 € HT - nutrimarketing@wanadoo.fr

le 08 Juin 2010

Cette année, la Laitière® propose deux nouvelles crèmes glacées savoureuses et onctueuses pour ravir les restaurateurs et surprendre les gourmands

La Laitière®, fidèle à ses valeurs d’authenticité et de générosité, propose deux nouveautés : La
crème glacée Rhubarbe rose et la crème glacée Confiture de Lait et son ruban de Caramel, deux produits de qualité sans colorants ni arômes artificiels, préparés à base d'ingrédients soigneusement sélectionnés.
Ces deux nouvelles recettes promettent fondant, intensité des saveurs et équilibre parfait.

Cette année encore, la Laitière® poursuit cette quête d’authenticité en allant encore plus loin dans la gourmandise et la naturalité, cet engagement se traduisant par la grande qualité de ses produits. La Laitière® s’engage à toujours plus de naturalité dans la fabrication de sa glace. Elle s’attache, saison après saison, à proposer des recettes mettant à l’honneur des ingrédients d’origine naturelle pour apporter encore plus de goût. Et grâce à son savoir faire et à la sélection rigoureuse de ses ingrédients, la Laitière® n’a pas besoin d’ajouter de colorant artificiel ni d’arôme artificiel.

le 08 Juin 2010

Volvic propose la nouvelle Eco Bouteille 3L

Un format inédit ultra-pratique, plus accessible et plus écologique !

64 % des français passent du temps à chercher des bonnes affaires et 51 % déclarent que mieux consommer, c’est acheter des produits respectueux de l’environnement. C’est pour répondre à ces attentes de fond que Volvic lance l’Eco Bouteille 3L, une innovation de rupture, plus pratique, plus économique et plus écologique. Le lancement est conforté par d’excellents résultats issus du test quantitatif mené par Strategir pour le compte de Volvic :

98 % des consommateurs ayant testé l’Eco Bouteille 3L la trouvent différente et innovante

85 % la trouvent ultra-pratique après usage

L’éco conception des emballages Volvic utilise depuis des années des matériaux 100 % recyclables pour la fabrication de ses bouteilles et de ses bouchons. L’éco conception passe aussi par l’allègement des emballages. Au cours des dix dernières années, Volvic a réduit de 20 % la quantité de plastique utilisée. En 2010, elle est encore réduite de 12 % sur la bouteille de 0,5L et de 13 % sur la bouteille de 1,5L. Volvic a également lancé en 2008 la première bouteille avec 25 % de plastique recyclé (r-PET). Une première sur le marché qui lui a valu de recevoir l’Oscar de l’Emballage. En 2009, l’introduction de l’Eco Fontaine 8L avec 40 % de plastique recyclé a permis de réduire l’empreinte carbone de la bouteille de 25 %.

le 08 Juin 2010

SICOLY lance « Le Sachet Smoothie » !

La coopérative Sicoly - Sicodis propose une nouvelle gamme de sachets individuels de 125 g de fruits surgelés prêts à l’emploi, idéale pour la réalisation des smoothies.

Boissons tendances par excellence, les smoothies remportent un incroyable succès depuis quelques années. Le principe de fabrication très simple, consiste à mixer des morceaux de fruits dans un blender, en y ajoutant au choix, un yaourt, de la crème ou de la glace pilée.
Une façon simple et gourmande de respecter les recommandations du PNNS (plan national nutrition santé) !
Très pratiques d’utilisation, ces nouveaux sachets de fruits surgelés offrent de nombreux
avantages aux professionnels. Outre le gain de temps, ils permettent d’avoir une offre constante et de qualité tout au long de l’année, sans variation de prix de revient. Par ailleurs, Ils n’engendrent aucune perte : un sachet correspondant précisément à un verre de smoothie de 30 à 35 cl.

le 12 Mai 2010

L’équitable poursuit sa croissance

Café, bananes cacao…, les produits du commerce équitable gagnent en renommée. Leur notoriété est passée de 9% en 2000 à 87% en 2008, jusqu'à atteindre 95% en 2009. Longtemps cantonnés aux boutiques spécialisées ou à quelques rayons de supermarchés, ils s'affichent désormais sur tous les étals.

En 2009, le commerce équitable a engendré un chiffre d’affaires de 290 millions d’euros, en hausse de 13% par rapport à 2008. D’après une étude du cabinet Xerfi, le chiffre d'affaires hexagonal des produits labellisés Max Havelaar, label leader du commerce équitable en Europe, doublera entre 2010 et 2015.

Le café, produit le plus vendu

Les produits alimentaires représentent près des trois quarts des ventes des produits issus du commerce équitable. 52% des parts de marché sont détenues par quatre marques historiques. Les MDD ont représenté 30,1% de parts de marché, en hausse de 32%.

Le chiffre d’affaires de l’alimentaire équitable en GMS avoisinait les 120 millions d’euros en 2009 , en progression de 6%. Le produit équitable le plus plébiscité par les consommateurs est le café avec 51,8% des achats alimentaires équitables en grande distribution. Viennent ensuite le chocolat (15,9%) et le thé (8%). Les produits qui connaissant les croissances les plus importantes sont les épices, les glaces, le sucre et les apéritifs.

La quinzaine fête ses dix ans

Durant quinze jours, du 8 au 23 mai, les acteurs engagés dans le commerce équitable (entreprises, associations, collectivités…) associés à des sympathisants proposent de multiples animations. Petits-déjeuners, concerts, débats, projections de films ou encore promotion sur les produits équitables rythmeront cette quinzaine, qui fête sa dixième édition. Cela sera également l'occasion pour les acteurs d'exprimer un message politique fort sur le projet porté par le commerce équitable et sur les impacts concrets qu'il engendre au Sud pour améliorer les conditions de vie des producteurs.

Car la popularité du commerce équitable ne suffit pas toujours à convaincre les consommateurs. Selon un sondage TNS Sofres*, 38% d’entre eux n'achèteraient jamais équitable, et 25% feraient ce choix moins d'une fois par mois. Les raisons invoquées sont principalement le prix, jugé trop élevé, et le manque de traçabilité des produits.

*Sondage réalisé en mars 2008 par Tns-Sofres pour Malongo sur un échantillon de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus.

Rémi Pin • Mai 2010 • Process Alimentaire • www.processalimentaire.com/A-la-une/L-equitable-poursuit-sa-croissance

le 06 Mai 2010

Rolland s'apprête à intégrer R&R Ice Cream

Le groupe familial Rolland envisage d'intégrer le groupe R&R Ice Cream. Employant 650 salariés sur deux sites - Plouedern dans le Finistère et Dangé-Saint-Romain dans la Vienne -, cette entreprise réalise 115 millions d'euros de chiffre d'affaires dans les glaces, très majoritairement pour les MDD, mais également avec sa propre marque Flipi ainsi que sous des licences telles que Carambar, 1848 ou, récemment, Andros. Issu de la fusion du britannique Richmond avec l'allemand Roncadin opérée par le fonds Oaktree Capital Management, R&R reprendrait ainsi le troisième glacier industriel de l'Hexagone (58 millions de litres produits) et confirmerait sa troisième place, derrière Unilever et Nestlé, sur le marché européen des glaces où il réalise 600 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 2650 salariés. Conseillée pour cette opération par Transcapital, le spécialiste des fusions-acquisitions en agro-alimentaire, la famille Rolland lui céderait ses actifs mais, Lionel Rolland conserverait la direction générale du groupe qui garderait une structure et des moyens propres. mayer@transcapital.fr

le 26 Avril 2010

Une nouvelle alliance stratégique pour la gamme OVOLIFE de phospholipides d’oeufs

La Société Luxembourgeoise BNLfood International (sa division Belovo Egg Science & Technoligy) et la Société française Novastell experte dans le domaine des phospholipides ont annoncé leur volonté de fusionner leurs compétences dans le domaine des phospholipides d’œufs, commercialisés sous la marque OVOLIFE.

Les propriétés nutritionnelles des phospholipides d’œufs et leur teneur en en acide docosahexaènoïque (DHA : ω3) et en acide arachidonique (ARA : ω6) offrent des perspectives de développement dans le domaine de la nutrition infantile (développement du cerveau chez le nourrisson), dans le domaine des compléments alimentaires et des aliments santé. pierre.lebourd@novastell.com

le 12 Avril 2010

Une nouvelle étude décrit les bénéfices physiologiques de Palatinose™ de BENEO, un glucide à libération lente

Grâce à la nouvelle recherche menée par Holub et al, récemment publiée dans la version en ligne du British Journal of Nutritions(1), Palatinose™ de BENEO (nom générique : isomaltulose), un glucide de type disaccharide, s’est avéré être associé à de nets bénéfices physiologiques, comme l’illustrent une série d’études détaillées menées chez l’être humain.

La recherche de Holub et al visait à déterminer quelles propriétés physiologiques la libération intestinale lente de Palatinose™ (observée dans des études cinétiques enzymatiques) présenterait dans le corps humain. À cette fin, trois études séparées ont été menées afin de déterminer :

Si Palatinose™ serait entièrement digestible et disponible à partir des aliments et des boissons chez l’être humain

Si la libération lente de Palatinose™ a induit une digestion et une absorption complètes, et comment ceci se refléterait dans la réponse glycémique

Quelles seraient l’acceptation et la tolérance de la consommation de Palatinose™ sur une période prolongée dans le métabolisme humain, par rapport au saccharose.

Un succès retentissant

La série d’études conduite par Holub et al a clairement mis en évidence les bénéfices métaboliques de Palatinose™.Les travaux ont démontré que Palatinose™ est un glucide (hydrate de carbone) entièrement disponible, qu’il soit consommé ou non en association avec de la nourriture ou des boissons.La libération intestinale lente, mais complète, de Palatinose™ prolonge la libération de glucose sanguin.La consommation régulière est bien tolérée, même dans des sous-populations présentant un risque accru de maladies cardiovasculaires.Les résultats obtenus suggèrent que Palatinose™ pourrait également avoir des effets bénéfiques à long terme sur le métabolisme des glucides.

Palatinose™ – un glucide entièrement disponible

Dans le but d’évaluer la digestibilité de Palatinose™, des expériences ont été réalisées dans le cadre d’une étude d’iléostomie humaine menée à l’Université de Würzburg, Allemagne.Cette étude a confirmé que Palatinose™ est en effet quasi entièrement digéré et absorbé par l’intestin grêle, qu’il soit consommé ou non en association avec de la nourriture ou des boissons.La digestibilité et l’absorption de 50g de Palatinose™ dans deux applications alimentaires différentes étaient quasi totales.Il s’agit de la première étude portant sur la digestion et l’absorption de Palatinose™ chez l’être humain, qui confirme des données recueillies dans le cadre d’études antérieures in vitro et animales, à savoir que Palatinose™ est un glucide entièrement disponible.

Palatinose™ - premier glucide de type disaccharide à la fois doté d’un faible index glycémique ET libérant du glucose sanguin pendant une période prolongée  

Afin d’évaluer si la réponse glycémique rend compte du caractère lent mais complet de la digestion et de l’absorption de Palatinose™, une deuxième étude a été réalisée.À cette fin, un test de réponse glycémique de 3 heures a été réalisé chez des adultes en bonne santé (à l’Institut PROFIL de Neuss, Allemagne).Le test a mis en évidence une réponse glycémique et insulinique nettement plus faible avec Palatinose™ par rapport au saccharose, et a montré que - contrairement au saccharose - Palatinose™ est un glucide à faible index glycémique. De plus, les données relatives à la réponse glycémique et les résultats de l’étude d’iléostomie montrent que Palatinose™ est très lentement (mais complètement) digéré et absorbé dans l’intestin grêle. Le glucose sanguin est dès lors distribué pendant une plus longue durée dans l’organisme.Par conséquent, Palatinose™ peut être qualifié de premier glucide de type disaccharide à la fois doté d’un faible index glycémique et libérant du glucose sanguin pendant une période prolongée.

Palatinose™ - effets bénéfiques à long terme sur le métabolisme des glucides

Une troisième étude a été réalisée pour examiner les effets physiologiques d’une consommation quotidienne de Palatinose™ sur le métabolisme humain (par rapport au saccharose) pendant une période prolongée.Une étude interventionnelle contrôlée a été menée en double aveugle à l’Université de Würzburg ; dans cette étude, les adultes présentant un taux élevé de lipides sanguins ont consommé chaque jour 50 g de Palatinose™ ou de saccharose.L’étude comprenait différents aliments relevant d’un régime occidental contrôlé typique, administré pendant une période de quatre semaines.L’étude a montré que la consommation quotidienne de Palatinose™ (50 g par jour) était bien tolérée et n’avait pas d’effet néfaste sur les lipides sanguins (y compris le cholestérol et le LDL-cholestérol) ni sur les marqueurs de risque cardiovasculaires.En outre, les paramètres du métabolisme des glucides, à savoir la glycémie à jeun et la résistance à l’insuline, étaient significativement réduits après la consommation de Palatinose™ pendant quatre semaines, alors que les différences n’étaient pas moins significatives avec le saccharose.Ces résultats donnent à penser que pris régulièrement pendant des périodes prolongées, Palatinose™ exerce des effets bénéfiques sur le métabolisme des glucides.

a.bailleau@auvray-associes.com



(1)Holub I, Gostner A, Theis S, Nosek L, Kudlich T, Melcher R, Scheppach W :Novel findings on the metabolic effects of the low glycaemic carbohydrate isomaltulose (Palatinose™).British Journal of Nutrition 2010. First view articles, published online by Cambridge University Press 09 March 2010.

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin