logo
le 22 Mars 2012

Les Tendances du Packaging 2012

1-   Le packaging devient digital et relationnel. En effet, moins il y a d’emballage et plus la surface de communication est réduite. Les QR Codes font leurs apparitions et permettent aux consommateurs l’accès aux informations diverses, aux promotions, etc. via les smartphones.

2-   Le packaging s’adapte aux typologies de consommateurs. Les marques tiennent compte des cibles nouvelles et fabriquent des packagings qui vont avec, comme les snackings nomades…

3-   L’actualisation permanente des packagings tant au niveau des matériaux que des volumes ou du graphisme, afin de rester dans l’air du temps.

4-   Le packaging va plus vers d’information comme le développement durable, le nouveau matériau, recyclabilité…

5-   La simplification, le message épuré et la transparence sont au goût du jour.

6-   Toujours plus de nouveautés : le consommateur veut de nouveaux packagings conçus par des designers.

7-   Le packaging évènementiel comme par exemple la bouteille d’eau Evian Millenium que le consommateur aimerait voir plus souvent dans l’année.

le 20 Mars 2012

Consommation alimentaire

En 1960, l'alimentation était le 1e poste de dépense des ménages avec 35 % du budget. En 2009, ce poste ne représente moins de 20 %, passant au 2e rand des dépenses.

86 % des dépenses alimentaires concernaient la consommation à domicile en 1960 et la consommation hors foyers représentait moins de 14 % du budget, en 1960. 50 ans plus tard, les choses ont changé, la consommation à domicile représente 76 % du budget, tandis que le hors-domicile occupe 24 % du budget.

Si la part de l'alimentation solide n'a pas bougé en 50 ans, l'alcool a diminué de 4 % et les boissons sans alcools ont presque doublé passant de 4,8% à 7,4 %. En revanche, la part réservée à certains aliments a diminué (pain, céréales, corps gras, viandes, fruits et légumes, vin et bières, ...), tandis que la part d'autres a augmenté (produits laitiers, poissons et crustacés, oeufs, produits sucrés, sel, épices, sauces, boissons rafraîchissantes).

Source : FranceAgrimer

le 28 Février 2012

1e événement d’envergure internationale sur les ingrédients Santé au Canada

BENEFIQ 2012 se déroulera à Québec du 25 au 27 septembre 2012.

Rendez-vous incontournable de tous les acteurs des domaines bioalimentaire, de la nutrition et des compléments alimentaires, BÉNÉFIQ 2012 rassemblera les plus grands experts des questions scientifiques, réglementaires et commerciales de ce secteur en croissance constante.

Prendre part à BÉNÉFIQ, c’est avoir accès à plus de 50 conférences, à des rendez-vous d’affaires personnalisés (B2B) organisés selon vos centres d’intérêts et besoins spécifiques, à une zone d’exposition commerciale (ingrédients, produits finis, transfert de technologie, …), découvrir les tendances actuelles et émergentes du secteur et établir des ponts avec le marché nord-américain des ingrédients innovants pour la santé.

Tarifs avant le 15 juin 2012 • Hélène Marceau : Info@benefiq.cawww.benefiq.ca

 

le 28 Février 2012

9e édition des Journées Aliments & Santé

Elles se dérouleront les 20 et 21 juin à la Rochelle. Cette année, l’alimentation durable sera au coeur des échanges des professionnels de la nutrition santé. Ce rendez-vous international est un moment privilégié d’échanges et de coopération tourné vers l’innovation. Pendant deux jours intenses, les 800 participants bénéficient de rencontres d’affaires individualisées, de tables-rondes et conférences, d’ateliers, d’espaces d’exposition orientés tendances et innovations. Ils peuvent également amorcer des relations avec les décideurs (distributeurs, dirigeants, investisseurs...). Les JAS rassemblent l’ensemble des acteurs de la filière Nutrition Santé, indispensables au développement des entreprises et de leurs projets.

Remise de 150 € pour toute inscription avant le 31 mars 2012 • Date limite d’inscription : 1e juin 2012 • Élodie NARDESE contact.jas@crittiaa.com

le 28 Février 2012

Rousselot renforce sa position au Japon

En signant une joint-venture avec le japonais Jellice, Rousselot enforce sa fprce de frappe au Japon. Déjà présent au Japon depuis plus de 10 ans, ce rappprochement va permettre à de proposer aux clients japonais un mix exceptionnel de compétences et de produits issus des deux sociétés et d’améliorer l’efficacité commerciale de Rousselot au Japon. caroline.brochard-garnier@rousselot.com

le 16 Février 2012

Excédent de la balance commerciale pour l'agroalimentaire français !

Alors que l’année 2011 s’achève sur un déficit commercial de 69,6 milliards d’euros, le secteur de l’agroalimentaire poursuit sa dynamique et arbore un excédent historique de 11,9 milliards d’euros.

Les résultats de l’année 2011 confirment la reprise des échanges agroalimentaires engagée en 2010, après le trou d’air de 2008/2009. Le solde général agroalimentaire atteint un niveau record de 11,9 milliards d’euros (+45,7%), dépassant de +33% le précédent record de 2007. Ce beau résultat s’explique par le dynamisme des échanges de produits agricoles dont l’excédent atteint 4,9 milliards d’euros (+98,3% par rapport à 2010) mais aussi des performances des produits transformés dont le solde de 7 milliards d’euros progresse de 23%.

Les moteurs de la croissance se retrouvent principalement hors de l’Union Européenne où les ventes françaises progressent de 32,3% pour les produits agricoles et de 16,2% pour les produits des IAA, essentiellement dans la catégorie des boissons alcoolisées. L’Amérique du Nord confirme la reprise de 2010, avec une progression de 8,3% de la demande en produits agroalimentaires. Vers l’Asie, les performances s’améliorent encore dans les pays de l’Asean (+21%), mais c’est vers la « Grande Chine » (Chine Continentale, Hong Kong et Macao) en y associant la plateforme taïwanaise que le moteur tourne toujours à plein régime (+41%).

Malgré ces bons résultats, la France cède de peu au Brésil sa place de 4e exportateur mondial de produits agroalimentaires. Le Brésil a bénéficié des hauts niveaux des cours mondiaux de matières premières et a exporté environ 57 milliards d’euros de marchandises. La France maintient en revanche sa 4e place dans la catégorie des produits transformés.

Source : UBI France - clement.moulet@ubifrance.fr

le 13 Février 2012

Le marché des jus de fruits stable malgré la crise

En 2011, le marché des jus de fruits est resté globalement stable malgré un contexte économique très difficile.

Il a été soutenu par la consommation des purs jus (+3.8% en volume) et, en particulier, par le rayon frais (+7.8%). En revanche, d’autres segments ont connu une année plus contrastée : -3.5% pour les jus à base de concentrés et -5.7% pour les nectars.

Les prix de vente consommateur des jus de fruits ont progressé (+7.6% sur l’année) dans une proportion nettement inférieure à celle de l’augmentation des coûts de production, en particulier des matières premières qui ont explosé ces deux dernières années. Le concentré de jus d’orange a augmenté de +75%, celui de pamplemousse de +80%, et enfin le concentré de jus de pomme de +100%. De plus, le coût des emballages poursuit également sa progression (+50% pour le PET entre 2009 et 2011), au rythme de celui des matières premières et de l’énergie.

Perspectives 2012 : vers une poursuite de la hausse des coûts
Selon les premiers éléments d’informations disponibles, les prix des matières premières (concentrés et purs jus de fruits) devraient poursuivre leur tendance haussière en 2012. En effet, les prix du pamplemousse, de la pomme et de l’ananas semblent s’orienter vers une poursuite de la hausse même si, pour l’ananas, la prochaine récolte démarrant vers juin-juillet sera déterminante. Les prix du raisin devraient rester élevés jusqu’en septembre 2012. Enfin, les prix de l’orange sont aussi orientés à la hausse, la récolte étant menacée par un épisode de gel en Floride et une part importante de la production brésilienne étant bloquée suite à une décision du gouvernement de maintenir des prix élevés pour les producteurs locaux.

Source : Unijus

le 09 Février 2012

La consommation de sandwich ralentit

2,025 milliards de sandwichs ont été vendus en 2011, soit une progression de 0,8 %. C'est la 1e année où l'on constate un tassement de la consommation : deux raisons sont évoquées, tout d'abord l'offre de produits de snacking s'est beaucoup étoffée. En effet, entre 1971 et 2001, les Français avaient le choix entre le hamburger et le sandwich. Depuis, la restauration rapide a connu une forte croissance en multipliant l'offre produits. De 2 produits disponibles, nous avons désormais le choix entre 28 (pâtes, wok, kebab, hamburger, salade, quiche, ...).

Le second frein au développement est sans conteste le prix (prix moyen = 3,27 € soit une augmentation de 3,6%). Ainsi le "jambon-beurre" qui représente 2/3 des ventes, coûte en moyenne 2,64 € soit une augmentation de 4,76 %, alors que son prix avait baissé en 2009 et 2010.

(Source : Gira Conseil)

 

le 26 Janvier 2012

Etes-vous intéressé par les marchés émergeants d’Afrique du Nord ?

Vincent Minost (ex Directeur Général de RAPS Epices) a créé, en Tunisie, FFI – FAVORITE FLAVOURS INTERNATIONAL, une société qui fait de la représentation en ingrédients, consommables et matériels en B2B pour l’industrie agroalimentaire.

Par ailleurs, Vincent participe aussi à la création d’un réseau de distribution locale pour importer et distribuer les produits qu’il représente. Vincent sera heureux de répondre aux questions que vous pourriez vous poser sur cette zone, même sur un secteur ou un segment de marché différent du sien ou du vôtre. vincent.minost@gmail.com

le 26 Janvier 2012

Lactalis va racheter le N°2 suédois des produits laitiers

Leader mondial des produits laitiers depuis le rachat de Parmalat, le groupe Lactalis devrait racheter la deuxième coopérative laitière suédoise Skånemejerier pour environ 113 millions € (CA > 300 M€ / an) renforçant ainsi sa présence en Scandinavie. Lactalis réalise un chiffre d’affaires de 14,7 milliards €, compte 52.000 salariés et commercialise notamment les marques Président, Le Petit, Galbani Professionale, Lactel, Lanquetot, Bridélice…

 

copyright © tous droits réservés | mentions légales | www.foodingredient.eu icone enveloppe | www.cybartis.com | webmaster admin